Cresus confirme sa place de leader sur le marché des montres d’occasion, avec 4000 pièces vendues et un chiffre d’affaire de 9,4 millions d’euros en 2011, soit une croissance de 30% par rapport à 2010. Cette progression est le fruit de l’association entre les boutiques physiques et Internet de Cresus.

Pour information,Cresus avait déjà connu une forte croissance de son chiffre d’affaire en 2010 (35%) et avait vu son chiffre d’affaire passer de 5,3 millions d’euros en 2009 à 7,2 millions en 2010.

Le marché des montres d’occasion est porteur et la stratégie e-commerce de Cresus semble payante. Elle permet aux clients de bénéficier d’une certaine transparence du marché, autorisant les comparaisons entre boutiques physiques et boutiques en lignes. Et à ce petit-jeu, Cresus semble avoir pris l’ascendant sur ses concurrents.

Du coup, cette stratégie sera encore intensifiée pour 2012, avec le lancement du blog lovetime.fr et la participations aux réseaux communautaires Facebook, Twitter, un site pour smartphones et tablettes…

Aucun tag pour cet article.