Le concept chronographe Monaco Twenty Four de , arbore le bleu et l’orange emblématiques de Gulf Oil, l’ancienne équipe de Steve Mc Queen. Les 24 Heures du Mans étant devenues une course horlogère, TAG Heuer se devait de frapper un grand coup en présentant une montre inspirée par la célèbre course d’endurence sarthoise.

TAG Heuer et Jaeger-LeCoultre roue à roue


Le prototype Le Mans Aston Martin - Gulf Oil sponsorisé par Jaeger-LeCoultre

Jaeger-LeCoultre aura du mal à profiter de son récent partenariat avec Aston Martin-Gulf. En effet, historiquement, la marque horlogère la plus liée avec les 24h du Mans est sans aucun doute TAG Heuer avec la collection Monaco. Cette ligne inspirée du sport automobile est en effet associée à Steve  Mc Queen dans le film culte « Le Mans », sorti en 1970. Cette année, TAG Heuer présente un nouveau chronographe-concept: la Monaco Tweny Four, sans doute moins avant gardiste que la désormais célèbre Monaco V4, présentée en 2004.

Je serai curieux de connaître la réaction de l’équipe Peugeot, aussi engagée aux 24 Heures du Mans et soutenue par TAG… Il doit y avoir de la jalousie dans l’air!

Steve Mc Queen inspire!

Cette montre sophistiquée est la dernière en date d’une série de modèles novateurs inspirés de la Monaco originale de Steve McQueen:  la Monaco Sixty Nine en 2003, la Monaco V4, en 2004, entraînée par une courroie, et la Monaco 360 LS en 2007, le chronographe-bracelet le plus précis du marché.

Le calibre 36

Le Calibre 36 apparait comme en apesanteur à l’intérieur d’un boîtier recouvert de PVD noir, en suspension à l’intérieur d’une « tubulure d’admission » en acier comme un pilote dans la cage d’un cockpit de voiture de course. A l’intérieur du boîtier revêtu de PVD (de forme similaire au boîtier de la Monaco V4), les composants sont en outre isolés à l’aide d’un « filtre composite » destiné à absorber les chocs, un matériau utilisé dans l’aéronautique et la compétition automobile. Les nombreux bras recueillent les vibrations et les détournent du mouvement en direction du filtre composite, qui absorbe et dissipe leur énergie.

Un système centrifuge

Une autre innovation consiste en un système centrifuge de la montre: les trois flèches sur la masse oscillante annulaire, visible côté cadran et à travers le fond en saphir, indiquent son sens de rotation. La masse oscillante est fabriquée en tungstène de grade industriel. Le grand cadran à la texture noire porte un « 24 » surdimensionné à 12 heures, en hommage aux 24 Heures du Mans. Les demi-compteurs novateurs en deux parties à 9 heures et à 3 heures possèdent des aiguilles « doubles » : sur celui situé à 3 heures, par exemple, la première moitié de l’aiguille affiche de 0 à 15 minutes alors que la seconde moitié de la même aiguille passe sous la partie supérieure du cadran.

L’Advanced Dynamic Absorption system

Enfin, la Twenty Four est munie d’un système d’absorption des chocs: l’Advanced Dynamic Absorption system. Si les Incablocs prévoient de protéger l’échappement des chocs extérieurs, l’ADA, lui, protège le mouvement dans son intégralité et pas uniquement les organes réglants. Ainsi la Twenty Four Concept Chronograph est capable de résister à l’équivalent d’une chute de 20m.

Tags: